Toute l'actualité de l'Association et l'Histoire Gendarmerie !

LE BLOG OFFICIEL

Rechercher

Sainte Geneviève

Il est d'usage dans les armées, ainsi que dans de nombreuses professions et corps de métier, de se placer sous le patronage d'un saint- protecteur dont la fête est l'occasion de manifestations spirituelles et de cohésion.


SAINTE GENEVIEVE, PROTECTRICE DE LA GENDARMERIE.


La gendarmerie est placée sous la protection de sainte Geneviève par un rescrit (décision) du pape Jean XXIII. Geneviève est choisie comme patronne de la gendarmerie pour son remarquable comportement dans les moments difficiles et pour son action auprès des populations.


Née vers 420 à Nanterre, Geneviève va en effet jouer à plusieurs reprises un rôle primordial dans l'histoire de France: d'abord en 451, en rendant confiance aux Parisiens face à l'avancée des hordes de Huns menées par Attila, puis de 490 à 495, en défendant Lutèce contre les Francs et en permettant la conversion de Clovis au catholicisme. Ses cendres reposent actuellement en l'église Saint-Étienne-du-Mont, près du Panthéon à Paris.

Sainte Geneviève est fêtée en gendarmerie le 26 novembre en souvenir du miracle des « Ardents » de 1130. Cette manifestation est placée sous le signe de la cohésion et de la convivialité. Elle permet de rassembler autour des gendarmes et de leur famille, les retraités, les veuves de gendarmes, les réservistes, les amis de la gendarmerie et les différentes autorités locales.


Cette fête est une occasion de recueillement et d'échanges, de partage des joies et des peines et constitue un temps fort de la vie de l'institution.


SOURCE : SIRPA-GENDARMERIE