Les fanions de traditions

  • M. Germain
  • Histoire

INSIGNE-FANION-3.JPG

 

01.09.1991 – 30.06.2000 

Groupement II/4 de Gendarmerie Mobile. 

Escadron 24/4 

Fanion homologué sous le n° G.4196. 

 

Emblèmes :

On appelle drapeau l’emblème des unités à pied. 

On appelle étendard l’emblème des unités montées ou 
issues en filiation d’unités anciennement montées. 

On appelle pavillon l’emblème embarqué sur un 
bâtiment de guerre de la marine nationale, celui-ci flotte au mat de Beaupré. 
Les bandes font 30 - 33 - 37. 

Le tablier, surface carrée de 90 centimètres de côtés 
pour les drapeaux et de 64 centimètres de côtés pour l’étendard, divisé 
verticalement en trois parties égales, une bleue, une blanche, une rouge, la 
bande bleue se trouvant du côté de la hampe. 

L’avers, face de l’emblème vue hampe à gauche, 
porte la mention « REPUBLIQUE FRANCAISE » ainsi que l’indication 
relative à la formation représentée: 3ème Légion de Gendarmerie Mobile. 

Le revers, face de l’emblème vue hampe à droite, 
porte la mention « HONNEUR ET PATRIE » ou « VALEUR ET 
DISCIPLINE » ainsi que les inscription mérité par l’unité. 



Couleurs nationales : 

Le BLEU : C’était la couleur de la chape de Saint-Martin qui fut un des Saints 
les plus vénérés de la Gaule chrétienne, puisque environ 4000 églises furent 
placées sous son patronage et que 500 lieux portent encore son nom dont 236 
communes. jusqu’à la bataille de Poitiers 
en 1356, la chape de Saint-Martin fut arborée comme oriflamme. Le bleu resta 
une couleur de la Maison du Roi. En 1578, Henri III fonda le Grand Ordre du 
Saint-Esprit, Ordre réservé à la noblesse et concrétisé par le ‘cordon bleu’. 

Le Blanc : Depuis la nuit des temps, le blanc fut considéré comme symbole de 
commandement. Il devint l’emblème des rois de France jusqu’à la révolution. 
François 1er, 
créa la charge de colonel général pour l’infanterie qui reçut le privilège de 
posséder un drapeau blanc, appelé ‘cornette blanche’. 

Souvenez vous, des paroles d’Henri IV à la bataille 
d’Ivry : « Si la cornette blanche vous manque, suivez mon panache 
blanc : il vous guidera toujours au chemin de l’honneur et de la 
gloire ». Tous les emblèmes étaient ornés d’une cravate blanche 
(devenue obligatoire en 1690, après la bataille de Fleurus). 

Le Rouge : C’était la couleur de l’oriflamme de l’abbaye de Saint-Denis qui 
évoquait le sacrifice suprême du premier évêque de Lutèce, martyrisé sous 
l’empereur Valérien. Il faut noter aussi que la couleur rouge fut choisie pour 
symboliser un des plus grand ordres royaux, l’Ordre militaire de Saint-Louis, 
fondé en 1693 et concrétisé par un ‘cordon rouge’, dont la Légion d’honneur 
descend en ligne directe. 



Fanion de tradition : 

Il est attribué un fanion de tradition à chaque 
unités. 

L’étoffe est de 40 centimètres de largeur et 30 
centimètres de hauteur pour les escadrons, compagnies. Les fanions sont bordés 
sur trois côtés d’une frange de 3 centimètres. 

Les fanions des escadrons sont composés de deux 
bandes d’étoffes de dimensions égales et de couleurs différentes, cousue côte à 
côte: 

- diagonale, une ligne allant de l’angle supérieur 
côté de la hampe à l’angle inférieur opposé: pour les 1er,2e, 3e et 4e unités. 

- verticale: pour les 5e,6e,7e et 8e unités. 

- horizontale: pour les 9e, 10e, 11e et 12e unités. 



Les couleurs des deux bandes sont obligatoirement: celle de l’unité selon son numéro d’ordre dans le Groupement, pour l’autre bande : 



- Marine : 
pour les 1re, 
5e et 9e unités. 

- Rouge : 
pour les 2e, 
6e et 10e unités. 
 

Jonquille: pour les 3e, 7e et 11e unités. 

- Vert :
pour les 4e, 
8e et 12e unités. 


L’avers, une grenade traditionnelle de la gendarmerie nationale à huit flammes de 15 centimètres, brodée verticalement au centre du fanion, « or ». 

Portant l’appellation de l’unité en lettres d’or disposées en arc de cercle de part et d’autre de la grenade. (Xe Groupement de Gendarmerie Mobile - Xe Escadron). 

Sur le revers, l’écu distinctif de la formation de 15 centimètres de hauteur, centré verticalement dans le fanion et sans autre indication. 

 

INSIGNE-FANION-1.JPG

01.01.1967 – 30.08.1991 

4e Groupement de Gendarmerie Mobile. 
1er Escadron 
Fanion 
homologué sous le n° G.1445. 

 

INSIGNE-FANION-5.jpg

 

01.07.2000 – 

Groupement 
IV/3 de Gendarmerie Mobile. 

Escadron 
47/3 

Fanion 
homologué sous le n° GN.0044. 

aanrechtblad 27/05/2015 08:00

I was verifying consistently this web blog and I’m impressed! Extremely details specifically the last part I care for such information and facts much. I was searching for this certain details for some time

wordpress.com 19/09/2014 12:03

Une vue panoramique cousu est aussi appelé cylindrique comme le panorama assemblé en résulte permet panoramique dans un complet de 360 ​​°, mais offre un champ vertical limité d'environ 50 ° degrés au-dessus ou en dessous de la ligne d'horizon.

snoring remedies 11/04/2014 11:23

You have shared some interesting info form the history! Such quality info is hard to find and I am so grateful to you for sharing these relevant facts about flags. I have bookmarked your blog and would visit again for more info!

Hauteclaire 09/10/2012 03:09

De beaux fanions, et un historique fort intéressant, que je découvre avec ce billet.
merci pour cette découverte.
Amitiés à vous

APTG © 2017 - Association médaillée par l'UNPRG le 26/12/2011 -  Hébergé par Overblog