Installation du téléphone en Gendarmerie

Le 5 juillet 1919, une circulaire ministérielle autorise l’installation progressive du téléphone dans les postes de gendarmerie et dans les bureaux d’officiers de gendarmerie.

En principe, les brigades de gendarmerie sont pourvues d’un poste d’abondement principal rattaché au bureau le plus proche. Quand le service de nuit n’est pas assuré à ce bureau, il est souscrit des avenants pour mise en communication de nuit du poste en question avec un bureau important (redevance mensuelle de 10 francs).


Les postes des officiers sont traités comme postes supplémentaires et reliés à la brigade voisine.
Pour les brigades disposant de postes téléphoniques installés aux frais du département, les abonnements sont transférés au ministère de la Guerre.

Installation du téléphone en Gendarmerie

POMMIER Alain 12/02/2017 13:32

Quand il était facturé 10 F d''abonnement à la brigade !!!

APTG © 2017 - Association médaillée par l'UNPRG le 26/12/2011 -  Hébergé par Overblog