Nous tous, agissons pour sauver le musée.

  • Président du Musée Louis De Funes
  • Actualité

Une pétition est en ligne depuis hier :https://www.change.org/p/philippe-grosvalet-pr%C3%A9sident-du-conseil-d%C3%A9partemental-de-loire-atlantique-louis-de-fun%C3%A8s-sauvons-son-mus%C3%A9e
Signez cette pétition qui nous donnera du poids auprès des collectivités

territoriales, et aidez-nous aussi à trouver mécènes et donateurs !

Rendez-vous sur le site internet www.museedelouis.org pour plus d'informations sur le projet d'acquisition.

Dans les jardins les roses Louis de Funès sont en fleur, l'été approche, les visiteurs du musée nous disent souvent comme ils ont aimé plonger dans ses souvenirs en ce lieu magnifique du château de Clermont. Toujours des remerciements, des encouragements.
Même de Nouvelle-Zélande on vient nous voir (un visiteur en avril, l'autre en mai), et toujours du Canada, de Belgique, de France de l'intérieur, et même du Cellier et de Loire-Atlantique… ou d'Afrique : dimanche, un jeune homme de Guinée était tout content de voir le musée de Louis de Funès.
Tout semble aller bien, comme sur des roulettes…

Pourtant, nous qui savons ce qui se passe derrière le rideau, nous sommes très, très inquiets. Car seul un sursaut pourra sauver le Musée de Louis.

Fermeture définitive le 30 octobre 2016 ?


Le musée, créé en 2013, a été visité par plus de 53 000 personnes à ce jour. Un succès formidable, une énergie phénoménale.
Déjà près de 3 000 visiteurs ce printemps.
En 2017 hélas, combien trouveront porte close au château de Clermont ?

Depuis le n° 2 de notre Petit journal, il y a un an (tous les n° sont sur le site, en page Actualité), nous vous informons de l'évolution du projet d'agrandissement du musée, lié au manque de place et à la mise en vente de nos locaux. Depuis, nous avons reçu 98 dons, pour un total de 7 132€. Les donateurs sont formidables, et leurs dons sont scrupuleusement versés sur le compte du Fonds Louis de Funès en attendant la concrétisation du projet d'acquisition. A chaque don reçu, à chaque visiteur satisfait, nous sommes confortés dans notre engagement pour le musée.

C'est avec la conviction qu'il fallait le faire que nous avons créé et dirigé le Musée de Louis, et cela n'a jamais été facile. Des difficultés, des embûches, nous en avons eu continuellement mais nous n'avons jamais baissé les bras, toujours cherché des solutions, trouvé des idées, rebondi et surmonté les obstacles.

Mais là, nous butons sur un mur : notre bail prendra en début d'année prochaine, et pour maintenir le musée il faut racheter les lieux.
Il n'y a pas d'alternative : le musée doit impérativement s'agrandir pour maintenir l'intérêt des visiteurs et augmenter sa capacité d'accueil. Tenter de négocier une prolongation du bail ne résoudrait rien, car sans agrandissement le musée péricliterait, et avec de moins en moins de visites il n'aurait plus les moyens de payer les salariés sans lesquels il ne peut pas fonctionner.

Nous tous, agissons pour sauver le musée.
APTG © 2017 - Association médaillée par l'UNPRG le 26/12/2011 -  Hébergé par Overblog