Du côté de la Nièvre sur la nationale 7

  • Philippe AUGER
  • Actualité

Pour la troisième édition de "Faites de la Nationale 7", nous nous sommes rendus à POUGUES les EAUX dans le département de la Nièvre, à l'invitation de l'office du Tourisme local.

 

Nous avons roulé avec l'estafette de 72, depuis la Vienne, le samedi sous une météo mitigée avec un premier rendez-vous à Saint Satur pour faire jonction avec le R2087 PC TRANS. Petite ballade dans ce joli secteur du Cher qui devrait servir d'écrin dans l'avenir à l'une de nos concentration.

Nous arrivons à Pougues les eaux avec nos deux véhicules sous un soleil timide mais présent. Dimanche matin, départ du cantonnement à 08 heures 00, non sans avoir vérifié les niveaux et nettoyé les vitres! Une légère brume nous accompagne jusqu'au lieu de rendez-vous, le casino de Pougues, où nous arrivons en même temps que le soleil. Ca y est, l'été est là!

Ce sont quelques 500 équipages qui sont inscrits cette année, présentant un large éventail de la production française des années cinquante à soixante-dix notamment. Un vrai régal pour les yeux. Le matin, nous participons au circuit promenade qui traverse Pougues sur le tracé mythique de la RN7!

 

Nous profitons de quelques arrêts pour aider au passage d'intersections. L'ambiance est bonne enfant et tout le monde semble profiter de cette progression à allure (très) lente.

A l'issue, chaque club est invité à stationner ses véhicules sur des emplacements réservés tout le long de l'avenue principale, dans la centre ville de Pougues. C'est alors l'arrivée des visiteurs qui transforment la ville en une gigantesque rue piétonne.

Un grand merci et un grand coup de chapeau également aux organisateurs de cette manifestation. Comme toujours, la mobilisation d'une armée de bénévoles a permis une journée magnifique. Quant à notre association, elle a pu nouer de nombreux contacts, tant avec nos aînés qui ont retrouvé avec un plaisir non feint des tenues et des véhicules qui ont accompagné leurs jeunes années, qu'avec les autres clubs qui sollicitent de plus en plus notre présence.

 

Fin de service à 16 heures 30 avec 05 heures 00 de route en perspective pour le retour de l'estafette. Bonne nouvelle, le R2087 qui engloutissait quelques 26 litres au cent kilomètres sur le chemin aller a vu sa consommation se stabiliser à 16 litres au retour. CQFD

Des membres de l'APTG au plus près de la N7.
Des membres de l'APTG au plus près de la N7.

Des membres de l'APTG au plus près de la N7.

APTG © 2017 - Association médaillée par l'UNPRG le 26/12/2011 -  Hébergé par Overblog