Portes Ouvertes à la Caserne de gendarmerie de Metz-Queleu

  • Michel GERMAIN
  • Actualité

Le 13 juin 2015, la Région de gendarmerie de Lorraine, a sollicité la section Nord-Est de l'APTG, afin de participer à la journée Portes Ouvertes, lors du baptême de la caserne de gendarmerie de Metz-Queleu, présidé par le général de corps d'armée VECHAMBRE.

La journée débute par le baptême de la caserne qui prend le nom du Général Étienne RADET, nom du premier inspecteur général de la gendarmerie nommé par Napoléon Bonaparte.

 

Ancien de Valmy et de Fleurus, promu colonel de gendarmerie le 17 février 1793, puis général de brigade et inspecteur général de la gendarmerie le 3 mai 1800 avec mission de préparer la réorganisation de l'Arme.

Conservant les bases de la Loi du 28 Germinal an VI, il fut le père de l'arrêté du 12 Thermidor an IX (31 juillet 1801) véritable charte de la Gendarmerie consulaire et impériale.

Dans les faits le général RADET refusa le poste d'inspecteur général au profit du général Moncey qui occupa donc le poste de "Premier inspecteur général" le 18 Frimaire an X (9 décembre 1801).

Ce fut lui aussi, qui arrêta le pape Pie VII, sur ordre de l'Empereur en 1809.

 

Le général s’avança vers le pape, le chapeau à la main, et lui dit : « Saint-Père, je viens au nom de mon souverain, l’Empereur des Français, vous dire que Votre Sainteté doit renoncer au domaine temporel des États de l’Église. »

Le pape, toujours assis, répondit avec calme : « Je ne le puis, je ne le dois pas, je ne le veux pas. J’ai promis devant Dieu de conserver à la sainte Église toutes ses possessions, et je ne manquerai jamais au serment que j’ai fait de les lui maintenir. »

 

L'APTG a répondu présent à l'appel de son nom, et à présenté quatre VL et trois motos: une Renault estafette autoroute, une Renault 4L, une jeep Hotchkiss bleue, une Peugeot 204 break, deux BMW R50 et une BMW R60/7, et divers matériels radios et de police de la route.

 

Sept personnels: Un garde républicain mobile de 1936; un garde mobile de mai 68, deux gendarmes départementaux en tenue kaki clair, un gendarme départemental en tenue d'outre-mer et deux motocyclistes. A nos côtés, l'Association des Amis de la gendarmerie impériale (AGI) et la Société Nationale d'Histoire de la gendarmerie (SNHPG). et différents stands étaient aussi présentés comme la SAG, EDSR, PGM de Xonrupt-Longemer, la brigade fluviale et le PSPG (peloton spécialisé de protection de la gendarmerie) de Cattenom.

 

Le général VECHAMBRE, la chef d'escadron DERASSE-DURLIN, officier-communication et les anciens de l'arme, ont remerciés chaleureusement les membres de l'association.

 

Portes Ouvertes à la Caserne de gendarmerie de Metz-Queleu
Portes Ouvertes à la Caserne de gendarmerie de Metz-Queleu
Portes Ouvertes à la Caserne de gendarmerie de Metz-Queleu
Portes Ouvertes à la Caserne de gendarmerie de Metz-Queleu
APTG © 2017 - Association médaillée par l'UNPRG le 26/12/2011 -  Hébergé par Overblog